10 janvier 2018

La the nana...

Bernard Lavilliers - La " the nana " (L Ferré)
Posté par Aglamiettes à 21:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 janvier 2018

BERGSON...

     « L’effort est pénible, mais il est aussi précieux, plus pré­cieux encore que l’œuvre où il aboutit, parce que, grâce à lui, on a tiré de soi plus qu’il n’y avait, on s’est haussé au-dessus de soi-même. Or, cet effort n’eût pas été possible sans la matière : par la résistance qu’elle oppose et par la docilité où nous pouvons l’amener, elle est à la fois l’obstacle, l’instrument et le stimulant ; elle éprouve notre force, en garde l’empreinte et en appelle l’intensification. Les philosophes qui ont spéculé sur la... [Lire la suite]
Posté par Aglamiettes à 18:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 janvier 2018

Tempête au Havre !

  Anne Vadet (une copine) 
Posté par Aglamiettes à 04:37 - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 janvier 2018

Soudain une vague sur Ebreuil...

Dan
Posté par Aglamiettes à 01:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 décembre 2017

HO si belle !!!

Stacey Kent - Ces petits riens  
Posté par Aglamiettes à 21:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
22 décembre 2017

Chhhhhhhhhhhhhhhut... que c'est doux...

   
Posté par Aglamiettes à 19:50 - Commentaires [5] - Permalien [#]

22 décembre 2017

"J’ai accroché…" Hervé Baudouy...

  J'ai accroché, sur la portée du vent, quelques notes irréelles, quelques images farfelues, des mots qui disent qu'il faut rêver, même quand on a peur, même s'il est trop tard, ou trop tôt, ou qu'il fait trop triste, trop froid dans le cœur ; j'y ai ajouté quelques sourires d'enfants, un rire qui cingle comme un départ, bref, de ces riens qui font qu'on continue... quand même ! J'ai vu les Pyramides s'ouvrir et m'offrir les soleils prisonniers depuis des lumières, Veillant sur des Pharaons inutiles et de... [Lire la suite]
Posté par Aglamiettes à 09:34 - Commentaires [19] - Permalien [#]
20 décembre 2017

Inaudible...

  Inaudible   Filature éphémère au fond d’une bourgeoise, elle entendait des folles saliver tout au bout de mon évier. Sans trou où glisser l’œil affamé, flambeur de filles offertes.   J’étais son filament derrière la porte fermée à force de lumières qui donnent sur le frisson râleur de ses fesses.   La douche commençait toujours sur un Buñuel écran total. Dîner en sale de bains, serviettes éponge pour se déluger d’une eau glacée à la patauge.   Surveille-moi quand je fous le camp vers toi L’averse... [Lire la suite]
Posté par Aglamiettes à 00:18 - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 décembre 2017

Tête-à-queue...

  La démasque sur la grasse matinée Friction d’un fond d’hôtel trop lent File, sniffe, foutresse l’œil battant   Marche au pas petite fusille ! Un jour sous les menottes claires d’un assassin au paddock Tu sentiras la convulse du regret acéphale   En tête à tête   Autistes bafouillés entre les lèvres d’un cadenas clé en poche   En tête à tête à tête   A l’évite du lustre enfilé au plafond Chambre sans lit où l’horloge s’égorge À temps perdu   Te souviens-tu des aiguilles... [Lire la suite]
Posté par Aglamiettes à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2017

Le Cantal - Sylvie Joly !

 
Posté par Aglamiettes à 08:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]