Insomnuit

 

 Aglanuit

 

 

Au cours d'une petite insomnuit
vers deux ou trois heures du matin
j'ai profité de la nuit blanche
pour noircir une feuille de papier
à la fin il était tout rose
poème en toute humilité
sans rime ni aucun chichi
juste un petit quatrain en prose

Une autre nuit à la même heure
je saute comme une limande-sole
sur le matelas qui n'en peut mais
j'enfile ma nuisette la plus classe
compte les mots comme des moutons
deux tercets à toute vitesse
et hop torcher la chute d'un sonnet

Lors d'une resucée de nuit blanche
Ma nuisette et une petite laine
les mots venaient simples et tendres
en opération escargots
je me prenais pour Verlaine
je n'ai pigé qu'au petit jour
la surprise d'Aglaécrivaine
en lisant ma lettre d'amour

Fait de chic à la vesprée...

 

Aglaé

 

°°°

 

haïku

 

Froidure du printemps
Pourquoi toujours espérer ?
Il ne viendra pas...

 

Sylvie Huret (haïku et illustration)