dehors-dedans

 

La démasque sur la grasse matinée

Friction d’un fond d’hôtel trop lent

File, sniffe, foutresse l’œil battant

 

Marche au pas petite fusille !

Un jour sous les menottes claires d’un assassin au paddock

Tu sentiras la convulse du regret acéphale

 

En tête à tête

 

Autistes bafouillés entre les lèvres d’un cadenas clé en poche

 

En tête à tête à tête

 

A l’évite du lustre enfilé au plafond

Chambre sans lit où l’horloge s’égorge

À temps perdu

 

Te souviens-tu des aiguilles plantées dans le gosier mondain ?

 

Matinée grasse mâtinée

Frisson du masque éclaté

Entre mes dents que tu chevauchais

 

Sans queue ni tête.

 

_______

Dan sur une image de Sylvie Huret